Registre numérique de concertation

Consultez tous les avis sur le projet

Durant la période de concertation de la liaison RD172-RD189, les remarques, avis ou suggestions sur le projet sont publiés régulièrement dans cette rubrique. Les messages d'insulte ou de diffamation, les messages à caractère raciste ou incitant à la violence ou à la haine ont été exclus.

13 avis

Mis en ligne le par HAMEAUX DE VAUGUIERES - Citoyen

Bonjour,

NON à ce barreau

OUI à un projet réellement mieux conçu et concerté

A ce jour, deux problèmes majeurs :

1/ la circulation et la desserte des camions (avec leurs impératifs de sécurité et les conséquences - bruits, pollution - pour tout le public concerné de cette zone : les industriels, les habitants, les cyclistes, les automobilistes).

2/ le flux de véhicules chaque jour de plus important étant donné "le succès de nos campagnes" (tous les jours des files de plus en plus impressionnantes de voitures, embouteillages, pollution, et surtout insécurité au quotidien pour sortir de son chemin)...

Notre Amie a été victime d'un double accident à 8h du matin en se rendant sur son lieu de travail dans les serres (D189)... à deux reprises, des chauffards lui sont rentrés dedans au même instant emboutissant sa voiture par l'arrière et puis dans la portière avant droite côté conducteur ! Grâce à Dieu, ses jours ne sont plus en danger maintenant.

Je reste dépité du peu de personnes qui se sentent concernées et donnent un avis sur ce site... Pourtant des milliers de gens traversent ces terres et chemins tous les jours...notamment sur la D172, roulent comme des" dingues" vous arrachant rétroviseurs et ne vous laissant même plus sortir du chemin d'accès !

Habitant à Vauguières le Haut depuis de nombreuses années, j'ai vu "sortir de terre" :

- l'aménagement du rond-point de la Banquière

- la Plate Forme Industrielle de Courrier (projet européen), la route d'accès a été endommagée, les travaux d'accès ont duré plus de 6 mois mais personne ne voulait payer et prendre en charge la réfection du Chemin Mas Gaillard

- l'Usine d'eau Aqua Domitia : d'un éclairage magnifique digne d'une discothèque à la Banquière : ne remettant nullement en cause son efficacité...

Maintenant toute la zone bien "assise" de l'aéroport et qui continue de s'installer et se développer (CCi, Ecoles diverses, Logements, des nouveaux concepts de Commerce tel Suttel, le Projet CFDC... et autres promoteurs divers et variés), notamment des logements prévus sur Vauguières Le Bas.

Avant de mettre une fois de plus en péril cette magnifique zone entre village, mer et étang et métropole devenue "internationale", nous remercions par avance les dirigeants et politiques de prendre leur responsabilité, de s'appliquer sur ce projet mais surtout de penser au bien fondé de la Nature, des Habitants et de tous ces nouveaux occupants.

Mis en ligne le par la fabrique citoyenne du pays de l'Or - Bourguet

Veuillez trouver ci-joint mon intervention dans la concertation en ma qualité de président de l'association La Fabrique Citoyenne du Pays de l'Or.

Daniel Bourguet.

Mis en ligne le par MARCADIER

Bonjour,

Je suis depuis toujours habitant du hameau de Vauguieres Le Haut et je suis situé en bordure du tronçon de la D172 qui va recevoir le surplus de circulation de la RD172E lorsqu'elle sera fermée. C'est à ce titre que je vous fait part de mes remarques.

Je comprends les préoccupations des gestionnaires de La Poste, mais ils ont choisi de venir s'installer dans une zone en cul de sac avec des problèmes de desserte évidents. Ce que les habitants de Vauguiéres, et leur comité de défense, ont toujours fait remarquer depuis le projet Eurogare en 1990.

Je ne suis donc pas d'accord avec ce projet de barreau qui va rapprocher les nuisances du trafic routier vers le hameau de Vauguiéres, ses habitants et son école. Alors qu'il suffit d'aménager le tronçon de la RD172 jusqu'au croisement de l'aéroport pour ensuite rejoindre la RD166, sans aucune traversée de hameau. C'est d'ailleurs ce que font déjà une partie des camions qui sortent de la zone de fret. Un détour de moins de 5 minutes est insignifiant pour des camions qui parcourent des centaines de kilomètres pour rejoindre la zone.

Quant aux aménagements de la D189, je doute qu'ils facilitent la circulation de manière efficace. Nous allons retrouver sur le nouveau rond point qui va être construit sur la RD189, les mêmes problèmes de circulation qu'actuellement au niveau du rond point de La Banquiére. C'est à dire que les véhicules qui sortent du D172E1 arrêtent le flux de circulation de la D189 direction Montpellier. Les camions occupant les 2 voies pour traverser le rond point. Pour une meilleure efficience, il faudrait une voie dédiée à la circulation qui va vers Montpellier, et qui en revient, sans passer par le nouveau rond point.

Je suis surpris qu'à un stade aussi avancé du projet de construction du barreau, rien n'ait été prévu pour sécuriser la traversée du hameau de Vauguieres. Heureusement que ce problème a été abordé lors des réunions publiques et semble avoir été pris en compte. Car il y aura toujours trop de circulation sur la D172 aux heures d'aller et de retour du travail.

Sans préjugé de ce qui sera fait, pas de ralentisseur près des habitations, pas de revêtement granuleux, trop bruyants pour les habitants. Par contre des feux tricolores en entrée et en sortie de hameau permettraient d'avoir un laps de temps pour sortir de nos propriétés avec des véhicules ou des engins plus ou moins lents (camions avec remorques, tracteurs agricoles, etc).

La vitesse excessive de certains véhicules qui traversent le hameau doit aussi être prise en compte dans les aménagements à venir. Pourquoi ne pas installer des feux asservis à la vitesse ?

Enfin, je ne comprends pas que l'on ne réserve pas l'usage de la D172E1 qui rejoint le rond de la Banquiére aux habitants de Vauguiéres puisque le débouché de la D172E1 sur le rond point sera maintenu, plutôt que de fermer cette route au niveau du chemin de desserte des entreprises voisines.

Donc NON avis défavorable au projet de barreau actuel trop près de l'habitat.

Claude Marcadier

Mis en ligne le par La Poste - GARCIA

Bonjour,

L'inquiétude des riverains du quartier est à mon avis légitime, étant donné que l'environnement proche de leur logement dont ils sont peut-être propriétaires pourrait être modifié.

Néanmoins, l'intérêt public est aussi en jeu sur ce projet.

La zone de fret de l'aéroport de Montpellier représente au moins 500 emplois aujourd'hui, ainsi que le seul débouché du fret aéroportuaire doublé d'un des hubs routiers du Languedoc-Roussillon et donc un avantage compétitif de l’agglomération montpelliéraine.

A l'heure actuelle, les conditions de circulations posent de nombreux problèmes :

- d’exploitation : avec un trafic routier d’au moins une centaine de poids lourds par jour ainsi que les fourgonnettes au départ/arrivée de la zone et les possibilités d’extensions liées à l’implantation éventuelle de nouvelles entreprises sur la zone.

- d’accessibilité : une partie non négligeable des salariés de la zone de fret et de l’aéroport habite dans les villages alentours et dans la ville de Montpellier. L’accès à la zone est périlleuse et non prévue pour les piétons et cyclistes qui voudraient ou qui s'y risquent actuellement. Pourtant, vu les augmentations des prix des carburants, les bouchons sur l’agglomération et les objectifs de réduction d’émission de CO2, bon nombre souhaiterait pouvoir accéder à la zone aéroportuaire à pied ou en vélo.

- de sécurité : la traverse reliant le rond-point de la zone de fret de l'aéroport à la RD172E1 est étroite, possède une ornière importante au stop et ne permet pas le croisement d'un véhicule léger avec un poids lourd (> 3.5T). Le stop situé à la jonction avec la RD172E1 est dangereux à cause de la visibilité réduite et de l'étroitesse menant à des manœuvres difficiles pour les poids lourds. Enfin la RD172E1 lors de la traversée des zones d’habitation avant l’arrivée au rond-point de jonction avec la RD189 est aussi étroite et les limitations de vitesse (50) n’y sont pas respectées.

Aussi, au vu de tous ces éléments existants, ce projet paraît sensé, équilibré et prioritaire.

L’amélioration de l’accessibilité de la zone ainsi que la prise en compte des besoins présents et à venir de ce hub sont des arguments importants, l’impératif de sécurité, indispensable.

Cet impératif de sécurité concerne la traverse (jonction RD172E1 – rond-point zone de fret) et la RD172E1 lors de la traversée de la zone habitée après le croisement, avec un risque accru d’accident de poids lourds mettant en danger non seulement les chauffeurs de ceux-ci, mais aussi les salariés des zones, nos visiteurs (clients, scolaires en visite...) ainsi que les habitants de la zone dont les habitations sont très proches de la route.

Cordialement,

L GARCIA
Ingénieur en organisation & gestion industrielle
Responsable des Systèmes d’Information
La Poste – Plateforme Industrielle Courrier du Languedoc

Mis en ligne le par citoyenne - Maloum

Bonjour,

Je m’appelle Aline Maloum, je suis née le 14 février 2004 à Montpellier. Depuis que je suis née je vis au Mas Saint Marcel Le Neuf, 34130 Mauguio, cela fait plus de 15 ans.

Suite aux changements prévus sur ces routes qui me permettent de me déplacer facilement depuis 15 ans et qui me sont très pratiques, je m’oppose à ses changements. Améliorons ce qui existe déjà, en cas d'impossibilité de trouver des solutions plus adéquates. Ce barreau ne résoudra pas le problème des flux de plus en plus importants de déplacements Est/Ouest routiers automobiles, cyclistes ou camions : raser des terres existantes, créer une autre bretelle et un autre rond point sans solutionner concrètement et déplacer les nuisances pour un coût de travaux conséquent.

Je tiens à préciser que la D172 étant mon seul accès vers nos habitations. Je compte vivre les prochaines années au même domicile, donc je n’ai nullement envie de faire le tour de la ville pour rentrer chez moi !

Mis en ligne le par Une riveraine - Anonyme

Pourquoi encore bétonner, polluer, détruire des terres agricoles alors qu'en aménageant l'existant on pourrait réduire au maximum la pression environnementale et industrielle qui déferle sur Vauguieres depuis quelques années.

Pensez au habitants, aux enfants de cette magnifique école qui a fêté ses 100 ans : comment vont-ils vivre au milieu du bruit de la pollution, de la circulation ininterrompue de camions ?

Il faut protéger cette zone agricole limitrophe d'une zone natura 2000 en bordure des étangs où nous avons la chance d'observer les dernières outardes canepetieres et les hupes de la région.

Il est urgent d'arrêter cette bétonisation et cette pression industrielle qui ne servent à rien et qui ne créent pas d'emploi.

Non à ce barreau routier qui ne résoudra rien des divers problèmes de circulation mais qui aggravera ceux des habitants de Vauguieres.

Pensez à eux.

Merci

Mis en ligne le par Giralt

Bonjour, je suis absolument contre ce projet.

Il existe déjà une route qui relie la RD172 et la RD189. Que veut-on ? Gagner 1 mn 30 ?!

Si le lien se fait entre les deux RD, cela veut dire qu'il y aura un deuxième rond-point sur la RD189. Quiconque prend la RD189 direction Mauguio/Lattes le matin vous dira que ça va engendrer encore plus de bouchons.

Tous les matins il y a plus de 2 km 500 de bouchons avec un seul rond-point, alors qu'il n'y avait aucun bouchon quand le rond-point actuel n'existait pas.

De plus, nous allons encore bétonner des champs absorbeurs d'eau de pluie.

Alors, vraiment, non merci pour ce projet !

Mis en ligne le par ASSOCIATION DE DÉFENSE CONTRE LES NAISSANCES AÉRIENNES DE BOIRARGUES - GRANDON

BONSOIR

JE PENSE INUTILE CE PROJET DE ROUTE POUR POIDS LOURDS DESSERVANT LA ZONE DE FRET DE L' AÉROPORT. CELUI-CI (AÉROPORT) REPRÉSENTE DE TRÈS IMPORTANTES NUISANCES SONORES ET POLLUTIONS SUR LE QUARTIER URBANISÉ DE BOIRARGUES (PISTE 30 R) SUITE AUX MODIFICATIONS DES TRAJECTOIRES (DEPUIS LE DÉPART DE MM REBOUL DIRECTEUR DE L’AÉROPORT).

L'AVENIR DE L’AÉROPORT RISQUE DE SE NOIRCIR DANS L'AVENIR. POURQUOI PAS UNE ZAD (zone à défendre NOTRE DAME DE BOIRARGUES !) ?

NOUS NE VOULONS PAS DES TRAJECTOIRES SUR BOIRARGUES. IL EST PRÉFÉRABLE QUE LE FRET SOIT ORIENTÉ VERS LES TGV.

MOINS DE POLLUTION ET NUISANCES. LE BÉTONNAGE DE VAUGUIERES PRÉSENTE UN RISQUE ÉLEVÉ D'AGRAVATION DES INONDATIONS. UN MINIMUM DE PROTECTION DE L' ENVIRONNEMENT DEVIENT CRUCIAL !

DONC NON AU DÉVELOPPEMENT DE L’AÉROPORT ET AU RÉSEAU ROUTIER POUR DES POLLUEURS.

CORDIALEMENT

Mis en ligne le par Durand

Bonjour,

Cette zone devient de plus en plus bétonnée.

Il faut arrêter de dénaturer le paysage en ne pensant qu'aux intérêts économiques.

On va bientôt se croire en région parisienne.

Pourquoi créer encore de nouvelles routes plutôt que d'améliorer l'existant ?

Mis en ligne le par LA POSTE - PIC LANGUEDOC - OLALLA

L'étroite bretelle faisant le lien entre la D172E1 et le rond-point desservant la zone de fret est empruntée quotidiennement par des semi-remorques, des porteurs et des camions utilitaires de toutes tailles, tout ceci sur une chaussée à peine adaptée au croisement de 2 véhicules légers et dont l'état présente des signes avancés de dégradation.

Le Stop situé à l’intersection de la D172E1 constitue à lui tout seul, de part son positionnement (connexion en « Y » des voies) et le manque de visibilité manifeste, un vecteur majeur du risque accident sur ce spot.

Tous les ingrédients sont réunis pour rendre cette portion dangereuse et potentiellement accidentogène (circulation de nuit notamment).

La création d'une bretelle de raccordement à la RD189 adaptée aux flux des poids lourds est une nécessité absolue et permettra de réduire de façon très significative le risque accident sur la zone.

Nous avons été à maintes reprises alertés par notre personnel sur les situations difficiles et dangereuses vécues sur ce tronçon (croisement avec les PL, visibilité nulle à l’intersection, etc.).

Nous ne pouvons que pleinement approuver et appuyer ce projet et souhaiter une totale adhésion de tous les colocataires de la zone de fret.

F. OLALLA

Responsable Technique & Sécurité

LA POSTE - Plate-forme Industrielle Courrier

Mis en ligne le par La Poste - Douel

Utilisant plusieurs fois par jour ces tronçons pour me rendre dans la zone de fret je suis très favorable à ce projet.

Mis en ligne le par Fournier

2ème envoi, le premier n'apparaissant pas (veuillez faire le nécessaire) :

Indépendamment de la faisabilité et du tracé, comment accepter encore une nouvelle phase de bétonisation et de pollutions multiples que permettrait l'installation de cette route. Ce barreau routier est soi-disant nécessaire pour l’accès de camions à la construction et l’exploitation d’une zone de fret de 17 hectares à proximité d’une zone Natura 2000, de nombreuses habitations et de zones agricoles.

Alors que l'ensemble des citoyens au niveau régional, national, international est en train de se rendre compte des erreurs du passé, du présent et des projets d'avenir, au moment où la prise de conscience de ces problèmes commence à prendre forme, comment accepter localement une accélération de la pollution. Bruits, CO2, trafic ininterrompu de camions, sans compter les travaux, voilà l'avenir de Vauguières-le-haut, du "poumon vert" de Montpellier. Au moment où le transport aérien dessine au niveau européen une courbe descendante, les alternatives sont suffisamment multiples pour stopper quand il en est temps cette aberration.

Mis en ligne le par Copropriété de Saint Marcel le Neuf à Vauguières le Haut - COLOMBO

Bonjour,

Suite à la réunion de concertation concernant ce projet.

L'évolution de ce secteur péri*urbain est rapide et les flux de circulation conséquents ; il semble donc aujourd'hui indispensable d'envisager l'amélioration de ce trafic pour la sécurité de tous et minimiser son impact écologique (milieu environnemental bien endommagé depuis l'installation de la Plate Forme Industrielle de Courriers. Au départ essentiellement agricole, devenu plus "industriel " via la Zone de Frêt, l'aéroport existant depuis longtemps ainsi que la petite école qui a fêté ses 100 ans en 2014, la création de bassins de rétention d'eau et des stations d'épurations successives).

A ce jour en 2019, la solution proposée ne me semble pas appropriée. Améliorons ce qui existe déjà, en cas d'impossibilité trouver des solutions plus adéquates. Ce barreau ne résoudra pas le problème des flux de plus en plus importants de déplacements Est/Ouest routiers automobiles, cyclistes ou camions : raser des terres existantes, créer une autre bretelle et un autre rond point sans solutionner concrètement et déplacer les nuisances pour un coût de travaux conséquent.

Nous sommes pour le progrès, l'évolution, et la création d'emplois (à titre personnel je n'ai pu que travailler 2 mois à la PIC La Poste étant voisine directe) ; les anciens vous ont fait part de leur ressenti, (iront-ils sur le "Web" ? ) vous nous avez entendu et nous avons communiqué, ce qui est à mon sens le plus important avant un tel investissement et chantier.

Précision : La D172 étant mon seul accès vers "nos" terres,

Je reste à votre disposition pour vous proposer mes idées et solutions.

Très Cordialement

Blandine COLOMBO